Le matériel pour débuter en couture

Remplir votre première boite à couture

[Article non sponsorisé!] Ça y est, vous avez sauté le pas, vous avez (ou êtes sur le point) de faire l’acquisition d’une machin à coudre! Félicitation, il est maintenant temps de vous équiper afin de pouvoir vous amuser tranquillement! Lors des cours de couture, on me demande souvent le matériel à acheter pour constituer une bonne boite/trousse à couture de départ, donc aujourd’hui, nous allons voir quel petit matériel est nécessaire pour débuter en couture!
Pour ce faire, direction votre mercerie locale, internet (Rascol, Ma Petite Mercerie, …) , les gros du tissu (Mondial tissu, Toto, …) ou pour les parisiens le Marché st Pierre, Fil 2000, IDM France, …
Le matériel de couture [entre crochet] n’est absolument nécessaire au début… Peut être par la suite, mais ça, ça sera à vous d’en juger une fois que vous serez plus familier avec la couture et avec vos envies….

Le matériel de coupe & les aiguilles

Les ciseaux:
Une paire de ciseaux à tissu (et QUE à tissu, interdiction d’ouvrir le courrier avec! ) Il y en a pour tous les prix, une des marques la plus connue est Fiskars , et il sont effectivement très bien. Il existe aussi des ciseaux pour les gauchers, et c’est quand même plus pratique!
fourchette de prix
: entre 6€ (Ikéa, ceux sur la photo, très bon rapport qualité prix) et 25/30€ (voir carrément plus).

– des ciseaux à broder: une petite paire de ciseaux pointus , en somme….

– un découd-vite: votre meilleur ami, ou votre pire ennemi. En général livré avec votre machine à coudre _et très vite perdu, il est très pratique pour découdre lorsque vous vous êtes trompé (si si, ça peut arriver ;)… Mas attention de ne pas couper votre tissu dans une fausse manip! Ne pas utiliser passé minuit, dans une pièce à la lumière tamisée …)

– [un coupe fil]: Comme son nom l’indique, pour couper les fils. Un petit outil pas très cher (3€ pour les plus basiques), pas très important au début, mais très utile quand on commence à se mettre sérieusement à la couture! Je ne me passe plus du mien!

Les Aiguilles:

– des aiguilles à main: dans la boite à couture de mamie, sinon vous en trouverez même au supermarché.
– une boite d’aiguille machine à coudre standard: Normalement vous en avez quelques unes de rechange si votre machine est neuve. Mais il est toujours bon d’en avoir, car ça n’est pas facile à trouver un dimanche matin, quand vous devez absolument finir votre robe! Bon plan, elles sont toutes standard!
Petite astuce: plus votre tissu est épais, plus le numéro d’aiguille augmente! Pour le simili cuir, pensez aux aiguilles les plus résistantes, “cuir” ou “denim”. Ça aide beaucoup!
Deuxième petite astuce: attention aux premiers prix (notamment chez fil 2000,  même si je les aime d’amour pour tout le reste) , la qualité n’est pas toujours au rendez-vous!)

Le matériel pour marquer et fixer le tissu

Marquer/écrire sur le tissu :
une craie tailleur ou un crayon tailleur:  des craies grasses, en général blanches, rouges ou bleues, pour tracer ses pièces ou marquer le tissu.  Les marques partent au premier lavage. A vous de voir ce que vous préférez (attention, la craie tailleur se casse en tombant.. C’est bien par ce que du coup, vous en avez plusieurs, mais vous en aurez peut être marre d’en racheter tous les deux mois..)

– [Un stylo friction]: marche très bien sur le tissu, et disparait à la chaleur du fer à repasser. Attention, peut réapparaitre par grand froid…

Assembler son tissu/attacher :

– des épingles:  Vous allez vite vous rendre compte que cela compte comme un “consommable”. Un peu comme les barrettes à chignons lorsque l’on était petits vous voyez? On en achète 500, deux mois plus tard il n’en reste que la moitié (un bon paquet est certainement dans l’aspirateur, si vous avez le courage de les récupérer…).
J’aime les miennes très fines, à têtes métalliques ou en verre. (Attention aux têtes en plastique, qui fondent sous la chaleur du fer, et bousillent le tissu (c’est du vécu).

– le pique aiguille ou et/ou le bracelet pique aiguille: pour éviter de perdre toute vos épingles, justement… Lorsque je couds, je ne quitte plus mon bracelet! Il en existe aussi des aimantés (pas mal pour ramasser la boite d’épingle qui vient de tomber par terre).

– Quelques épingles à nourrice: pour retourner les sangles, etc…

Le matériel pour mesurer & tracer

une règle standard ou un réglet:  votre règle d’école fera tout à fait l’affaire dans un premier temps. J’aime bien les réglets métalliques car ils commencent PILE à zéro, et c’est donc super précis.

– un mètre ruban: pour mesurer tout autour de toi même ou de quelqu’un d’autre. Sert aussi à mesurer des apparts lors de visites quand tu n’as que ça. Mais ça n’est pas très pratique.

– [une règle japonaise]: Pas utile au début, mais un super outil dans votre boite à couture plus tard (même si elle rentre rarement dans les boites à couture, faisant 50cm). très pratique pour mesurer les marges/valeurs de couture grâce à son quadrillage… Pas donné, autour des 15€.

– [un pistolet/perroquet]:  Devient utile lorsque vous modifiez des patrons (refaire la courbe d’une emmanchure, etc..). Et puis ça fait un peu classe non? Entre 10 et 20€ pour les modèles moyens.

– [une grande équerre]:  pour les angles droits vraiment droits (pas utile au début).

Le matériel pour coudre...

du fil:  la règle est simple: fil polyester pour les matières synthétiques, et coton pour les matières naturelles. Différentes longueurs et qualités sont disponibles (entre 100 et 1000m pour les basiques). J’en utilise beaucoup, j’ai donc tendance à me servir chez fil 2000 (1€ la bobine de 1000m pour un choix génial dans les couleurs). Il est de qualité satisfaisante mais à la longue ça n’est pas forcément génial pour la machine… N’hésitez donc pas à prendre de bonnes marques, comme Güttermann.
Pas besoin de gros cône, ils sont pour les surjeteuses ou les machines à coudre industrielles.


Voilà vous êtes prêts à vous y mettre! Et pour ceux qui ont déjà tout ça, ce sont quoi vos indispensables?

3 Comments

  1. Pour moi clairement c’est une bonne paire de ciseaux, comme tu dis qui ne sert qu’aux tissus, je fais la guerre chez moi quand je vois qqn prendre mes ciseaux 😉
    un découd vite malheureusement trop indispensable pour moi
    et un mètre, après pour moi le reste c’est vraiment du plus!

    1. Oui c’est l’enfer lorsque les ciseaux ont été abimés 😉 Et c’est vrai qu’après il ne faut pas grand chose pour s’y mettre, et on peut toujours récupérer dans les tiroirs (le mètre sur la photo est celui de ma mère, je crois que je m’en servais plus qu’elle quand j’étais ado, j’ai fini par le garder ^_^) ! Mais j’avoue, mon obsession ce sont des aiguilles très fines… Je DÉTESTE lorsque ça abime le tissu si elles sont trop grosses, ou de mauvaise qualité…
      Merci pour ton retour en tous cas!

  2. Émilie lm

    Le ciseau cranté pratique pour les tissus qui s’effilochent, le decoud vite aussi est très utile car je m’y reprends à plusieurs fois 🙁 . J’ai un cochon rembourré pour y planter mes aiguilles. J’ai acheté des crayons craie mais ils ne marquent pas le tissu. J’imagine qu’il y a différentes qualités. J’ai donc acheté une craie a couture mais le trait est moins fin et donc moins précis. Il va falloir que j’investisse dans une équerre car les tissus ne sont jamais coupés droit dans les magasins. Vous rencontrez les mêmes problèmes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *